Actualités

Démarrage de PROTERR : un projet au service de l’insertion des Produits Résiduaires Organiques dans les systèmes de culture

Posted at 1 février 2018 | By : | Categories : Actualité | 0 Comment

Le projet PROTERR, coordonné par Sabine HOUOT (INRA, UMR INRA AgroParisTech ECOSYS), démarre en 2018 pour une durée de 3 ans. Il est soutenu dans le cadre de l’appel à projet GRAINE (Gérer, produire et valoriser les biomasses : Une bioéconomie au service de la transition écologique et énergétique) de l’ADEME.

ELISOL environnement participe en utilisant le bio-indicateur nématofaune pour caractériser l’impact des Produits Résiduaires Organiques (PRO) sur le fonctionnement biologique du sol.

 

PROTERR signifie : « Optimisation de l’insertion des Produits Résiduaires Organiques dans les systèmes de culture comme levier des services écosystémiques rendus par les sols à l’échelle TERRitoriale » et peut être condensé dans le diagramme suivant :

 

 

 

Cadre de études conduites :

Le retour au sol des produits résiduaires organiques (PRO) est largement encouragé actuellement. Les effets agronomiques et environnementaux de cette pratique sont bien documentés. Ils contribuent aux services écosystémiques rendus par les sols (régulation du climat, de la qualité des eaux, biodiversité…). Alors qu’elles dépendent des systèmes de cultures, ces contributions sont souvent étudiées séparément : substitution des engrais, stockage de C, effet sur les propriétés physiques et biologiques des sols, flux de contaminants… sans qu’il y ait d’évaluation multicritères permettant d’agréger les effets multiples et d’optimiser l’insertion des PRO dans les systèmes de culture. 

La gestion des PRO doit se faire à l’échelle territoriale et prendre en compte tous les acteurs concernés incluant les producteurs des PRO, les responsables des traitements avant épandage et les agriculteurs qui valorisent ces PRO. Des opérations amont dépendent la qualité et quantité des ressources disponibles à l’épandage dans un territoire. Le projet PROTERR sera centré sur le maillon des utilisateurs finaux qui pilotent l’insertion des PRO dans les systèmes de culture, point majeur dans leur gestion territoriale.

 

 

Les 29 et 30 janvier, une vingtaine de participants au projet se sont réunis en région parisienne pour le séminaire de lancement du projet. Visite sur le terrain et réunion en salle ont permis à tous de faire connaissance et de coordonner les opérations à conduire.

 

Les objectifs du projet PROTERR sont :

– Optimiser le recyclage des PRO comme levier de la durabilité des systèmes de production agricole dans un territoire,  contribuant aux services écosystémiques rendus par les sols agricoles.

– Evaluer comment des instruments de politique publique peuvent favoriser ce retour au sol des PRO, à partir d’une proposition de monétarisation des services écosystémiques mesurés/évalués.

Les partenaires du projet sont nombreux: plusieurs équipes de l’INRA: ECOSYS 78850 Thiverval-Grignon (coordination) et Agrocampus Ouest, 35000 Rennes, Unité Expérimentale, 68000 Colmar, UMR LAE, 68000 Colmar, UMR Agroécologie, 21000 Dijon; ARAA, 67013 Strasbourg; Veolia Recherche et Innovation, 78520 Limay; ELISOL environnement, 34 Montpellier; CNRS-ENS, Laboratoire de Géologie, 75005 Paris; IRSTEA, OPALE, 35000 Rennes; CIRAD Recyclage et Risque.

Quatre territoires sont parti prenants du projet : Plaine de Versailles  (APPVPA), Communauté de communes du Coglais, Pays Rhin-Vignoble-Grand Ballon, Territoire de la côte Ouest de la Réunion (TCO).